Ils arrivent !

by Jérôme Baboulène, 2011 (France)


On connaissait Peter Lindbergh photographe de mode hors mode, tant son talent et son regard ont imposé une nouvelle façon de voir les top models, de leur donner une vie au-delà des apparences. On connaissait Peter Lindbergh portraitiste de génie. Mais Peter Lindbergh cinéaste ? Avec «The Unknown» (L’inconnu), on y est presque. >Le photographe allemand se revele scenariste exceptionnel, dans un roman-photo sans paroles qui nous raconte le debarquement d’extraterrestres a Los Angeles. Jusque-là, rien que de très banal. Sauf… Sauf que c’est Peter Lindbergh, et que chaque image tissant la trame de l’histoire est d’une perfection bouleversante. Sauf que c’est Peter Lindbergh, et que la narration prend un tour déroutant, nous projetant au milieu de l’inconnu dont il ne nous livrera pas les clés. Sauf que c’est Peter Lindbergh, et que les références culturelles profondément enracinées dans son imaginaire, du néoréalisme allemand des années 30 à la Fritz Lang ou à la Murnau au cinéma visionnaire de David Lynch, nous promènent dans un recueil d’images stupéfiantes. Sauf que c’est Peter Lindbergh, et que la présence de Milla Jovovich, son icône de toujours, en fil rouge de cette aventure photographique, lui donne un relief et une vérité auxquels il est impossible de se soustraire. >Ce livre est l’aboutissement d’un projet que le photographe a mene en parallele a son activite professionnelle pendant pres de vingt ans. Sa présentation dans sa forme définitive a donné lieu à une exposition au Ullens Center for Contemporary Art de Pékin dont le livre est le catalogue. Alternant couleurs et noir et blanc, portraits et scènes de rue, graphismes et espaces infinis, il nous submerge d’une émotion étrange et donne à la science-fiction, plus que ses lettres de noblesse, un nouveau souffle. Bienvenue dans la quatrième (cinquième? sixième?… ) dimension ! «Peter Lindbergh The Unknown — The Chinese Episode», éd Schirmer/Mosel, 200 pages.